Partenaire

Recherche

  •  

Livres recommandés

Recommandés

Annonces :

Annonces

Sponsors

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Allez...



Licence

« Millenium présente : Flan aux cardamome et kakis avec une compote de fruits secs | Accueil | Les six saveurs pour les nuls... ou les paresseux »

29/01/2007

Commentaires

frédérique

Bonjour,

J’ai longtemps hésité avant de vous envoyer ce ‘’petit’’ mot car j’avais peur de ne pas savoir comment exprimer ce que je veux dire et surtout, peur de vous embêter tellement ma démarche va vous sembler incongrue….mais j’ai finalement décidé de me lancer !

Votre blog est une sorte de ‘’révélation’’ pour moi.
Vous exprimez parfaitement les choses auxquelles j’aspire, les difficultés que rencontre un végétarien/végétalien, votre démarche nutritionnelle liée au yoga….tout ce que j’essaie d’intégrer progressivement, par le biais de mes recherches personnelles.

Un peu comme si votre blog faisait la synthèse de mes tribulations et je voulais vous en remercier, tout simplement.

En ce qui me concerne, je n’en suis qu’aux prémices du végétarisme (pas tout à fait 1 an) : j’ai commencé cette démarche depuis quelques mois et j’essaie doucement de la faire comprendre à mes proches, ce qui est loin d’être facile car j’ai des parents médecins… Ils ont – par définition - réponse à tout et j’ai parfois du mal à trouver les bons arguments pour leur prouver qu’on peut être végétarien et non carencé.

Si j’ai aussi longtemps hésité à vous écrire, c’est que j’aimerais vous poser une question qui paraîtra peut-être très superficielle mais malheureusement, qui ne l’est pas pour moi compte tenu de mon histoire personnelle.

J’ai presque 33 ans. J’ai été anorexique à 16 ans puis boulimique à 22 ans après le divorce de mes parents. Ces deux périodes de ma vie ont laissé d’importantes séquelles psychologiques et physiques. ‘’Psychologiques’’ car j’ai désormais un rapport assez sévère et rigoureux avec la nourriture, ‘’physiques’’ car mon corps, longtemps bousculé, a mis très longtemps à retrouver un semblant d’équilibre.

Bref, il est temps que j’en vienne au fait !
Depuis que je suis végétarienne, je mange forcément beaucoup plus de céréales et de légumineuses…aliments que j’avais, il y a quelques années, proscrits de mon alimentation car je les jugeais trop caloriques.
Malheureusement je constate que malgré tous mes efforts et toute mon attention, ce type d’alimentation me fait grossir….or après avoir lutté contre les kilos accumulés lors de ma boulimie, je suis très stressée lorsque la balance recommence à faire des siennes.

Lorsque que j’avais l’alimentation de ‘’monsieur et madame tout-le-monde’’, je n’avais pas de problème pour stabiliser mon poids : un poisson et des légumes et hop ! le tour était joué.
Maintenant, je me sens obligée de manger beaucoup plus de céréales et de légumineuses afin d’être sûre d’apporter l’énergie et les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de mon organisme.
C’est donc un comble : je trouve enfin un mode d’alimentation qui me correspond physiologiquement, psychologiquement et intellectuellement et il a pour conséquence….la seule chose dont j’ai réellement peur : me faire prendre des kilos !!!!! (malgré le yoga que je pratique quotidiennement)

Voilà, vous savez tout….je me disais que vous auriez peut-être des conseils à me donner compte tenu de votre expérience.
En tous cas, si vous avez déjà pris le temps de lire ce mail : merci beaucoup !
Et si jamais vous en avez encore un peu pour me répondre, merci 1000 fois !!!

Très bonne continuation à vous. Ne vous arrêtez pas !!

A bientôt

Frédérique

Kelly

Chère Frédérique

Un grand merci pour votre confiance. Je suis vraiment touchée !

Je comprends bien votre problème. Il peut arriver que certains personnes grossissent un peu ou même beaucoup avec un régime végétarien. Les raisons peuvent être diverses, et pas forcement un excès de nourriture ou une conséquence du besoin de manger plus aliments caloriques pour pouvoir combler les besoins nutritionnels, en absence des produits d’origine animale.

Je ne suis pas une experte dans la matière, mais je suis aussi sensible à la pression qu’on met aujourd’hui sur l’image et particulièrement sur le poids, en correspondance avec une image de beauté très mince. Mais ça fait partie du végétarisme aussi de renforcer sa confiance en soi-même et de se débarrasser des habitudes alimentaires qui correspondent à d’autres systèmes de pensé, comme compter des calories par exemple, puisque le but est de manger sain et équilibré avant tout.

Vous avez déjà pris quelques bonnes décisions. Faire du yoga vous permet de calmer l’esprit, développer plus de confiance en vous-même et apprendre à lâcher prise, au même temps que vous bougez votre corps, en l'assouplissant. Mais je vous recommanderais aussi de vous initier à la méditation. Une combinaison des deux pratiques, liés inextricablement, vous permettra d’avantage retrouver la paix d’esprit nécessaire à toute véritable guérison et à l'équilibre.

En autre, si vous avez trouvé dans le végétarisme un régime qui vous convient, vous devrez maintenant l'ajuster à vos propres besoins. Il serait très important de manger selon votre constitution ayurvédique (Vata, Pitta, Kapha) que vous pourriez obtenir en consultant un praticien ayurvédique.

Sinon, je vous recommande le livre de Deepak Chopra "Le poids qui me convient", que j’ai mentionné plus haut dans la note. Il pourrait être un guide utile pour vous. Il n’y a rien de très original dans son contenu, puisqu’il répertorie les principes de la nutrition ayurvédique, mais son approche très spécifique, lié aux problèmes de poids qui tracassent la plupart de gens aujourd’hui, permettent de simplifier et d'accéder plus rapidement à des informations qui vous prendront beaucoup de temps à trouver et à assimiler.

Donnez moi un peu de temps, quelques jours, pour organiser une petite liste de mesures qui pourraient vous aider à contrôler votre poids tout en suivant un régime végétarien nourrissant et équilibré. Soyez soulagez, ce n’est pas un problème qui vous est propre, je crois qu’il aura beaucoup de gens très intéressés en savoir comment réussir son régime végétarien sans grossir.

Entre tant, préférez les céréales plus légers comme le couscous, le quinoa et éventuellement le riz basmati. Prenez votre repas le plus important de la journée entre 10h et 14h, pendant ce cycle, le feu digestif est beaucoup plus puissant. Mangez votre dîner avant 19h, le métabolisme ralenti à partir de 18h, à partir du moment où le corps se prépare pour le repos, le sommeil. Pour le dîner préférez des potages de légumes avec un morceau de pain complet et quelques noix. Evitez les grignotages, spécialement les farines et les sucres, préférez toujours des fruits. Evitez les desserts, si vous tenez vraiment à manger des sucreries faites-le entre les repas, comme collation, du même les fruits, à manger entre ou avant les repas. Prenez une petite rondelle de gingembre frais avec une pincé de sel avant de manger, ça accroît le feu digestif. Evitez trop remplir l’estomac, et après avoir mangé, prenez du lassi, un mélange de yaourt nature et la même quantité d’eau, ça facilite la digestion.

Entretenez votre paix intérieur, il n’y a pas de mieux pour retrouver son équilibre !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.